top of page
IMG_8257.jpg

Votre voyage intérieur commence ici.

Retraite NAMO

YOGA
GONG-BATH
PRANAYAMA
DANSE
JOIE


2 occasions de vibrer ensemble

  • 26 - 29 septembre

  • 31 octobre - 03 novembre

 


590€​​ le séjour

9.JPG

Les contours de la retraite

08 : 08

Vous venez de passer l’une de vos nuit les plus réparatrices depuis looooongtemps.
Le réveil est doux, comme le ton des voix lorsque vous arrivez dans la pièce de vie.

Les tapis sont en place, ils font face au jardin qui vibre à travers les baies vitrées.
Sur le comptoir en pierre, il reste des barres énergétiques maison et du kéfir.

Vous vous sentez bien, vous avez hâte, et ça tombe bien, on va commencer.

Au programme, Pranayama, vinyasa, et méditation

PHOTO-2024-05-26-21-11-14.jpg

13 : 27

Un sauna pour se prélasser

Nichée au cœur du jardin japonais et tout contre les parois de liège, une boîte noire vous intrigue.

C’est un sauna infrarouge. Le bois brûlé qui recouvre les murs vous invite à faire le vide en vous. Ce n’est pas l’air qui est chaud, c’est tout simplement votre corps. La chaleur infrarouge pénètre la peau en profondeur et détoxifie.

 

119ed6f4-98aa-46d4-a1c4-8fe0c3430f36.jpg

17 : 12 

À la découverte du jardin

Depuis l’intérieur, le jardin japonais vous apparaît dans toute sa paisible et inspirante réalité. Il attire l’œil comme un aimant. Il réclame que vous alliez le voir.

Ça tombe bien, on est en mai (et il ne pleut donc pas) et vous faites ce qu’il vous plaît. Il parait que deux lapins vivent là, et qu’un écureuil a la frénétique tendance à chipper les noix tombées au sol.

 

Une fois dehors, c’est une symphonie douce de chants d’oiseaux, de bruissements de feuilles et d’eau qui s’écoule gentiment en cascade. Le tapis de micro-trèfles feutre vos pas. Le pourpre des érables japonais participent à l’explosion des sens.

6797ea38-07f4-4368-8ebc-4647dde6a746.jpg

21:21

Le gong bath comme transition à votre nuit

Fermez les yeux. Le premier coup de gong est doux et vous transporte instantanément. D’abord vous essayez d’analyser les vibrations, cette résonance grouillante qui vous parvient.

Mais comment c’est possible ?
Très vite, ça n’a plus d’importance. Votre esprit entre en lévitation. Vous lâchez-prise 

 

Bientôt, les mots ne sont plus d’aucun secours pour exprimer ce que vous ressentez, vous ressentez et c’est tout. Maintenant vous êtes sous hypnose et c’est le temps de la grande introspection. Le grand saut au plus profond de soi.

IMG_0382.jpg

11 : 30

Et hop, les pieds sous la table
La douche à fait l’effet d’un massage, ou alors c’est la pratique qui nous a envoyé dans les étoiles.

Peu importe.

C'est plein de gratitude qu’on découvre le fruit d’une matinée de travail en cuisine, juste là, à portée de fourchette.
Les plats végétariens semblent voler de mains en mains, dans une chorégraphie légère et parfumée.

Les pupilles sont prêtent alors on ouvre le bal

5_edited_edited.jpg

15 : 30

Atelier yoga.

Cette fois-ci on change de salle, juste pour le plaisir.

Au programme, une pratique sous le format d’atelier :

- souplesse
- inversion
- danse
- chant

L’idée ici, c’est de peaufiner, d’expérimenter et de s’améliorer.

On quitte le flow du matin pour s’arrêter pas à pas afin de mieux maîtriser.

Les tatamis nous transportent dans un autre univers, et quand on lève les yeux au plafond, c’est pour perdre son regard dans les lampions japonais.

Vous êtes ailleurs, et c’est très bien comme ça.

20:15

Le diner 

Vous vous retrouvez à nouveau assise à cette longue table, cette fois, la chorégraphie des plats à laissé place au cérémonial de l’entrée-plat-dessert.

Un peu conventionnel je vous l’accorde, mais qu’est ce qu’on se sent privilégié !

Marie a repris son vélo pour rentrer retrouver sa fille et son compagnon. Ce sont donc Alison et Jason qui nous servent.

On en profitera pour leur poser toutes les questions qui nous viennent sur leur projet et cette aventure.

Vous en prenez plein les papilles et pleins les oreilles, le cœur bat fort.

4_edited.jpg

POURQUOI CHOISIR CE LIEU SI MAGIQUE ?

Ah, je pourrais vous en donner des raisons, mais par où commencer ?

Par l’amitié, bien sûr.

Celle qui m’a amené plus de 15 fois à mettre les bottes dans la boue et les mains dans la poussière, parce que mes amis se sont lancés dans cette aventure folle :
créer un lieu hors du temps, comme la promesse d’un temps suspendu pour se reconnecter à soi-même.

La joie, évidemment.

Celle-là même qui m’a envahi à chaque instant où je fermais les yeux, m’imaginant pénétrer dans cette salle de pratique.
La lumière naturelle effleurant les corps en mouvement, la nature autour jouant sa musique apaisante.

L’émerveillement, quand l’utopie devient réelle.

Quand pas à pas, on voit sortir de terre les contours de son rêve. Un rêve où l’eau de pluie remplace l’eau potable et où les murs en paille remplacent le béton.

Et puis, la fierté, bien sûr.

Celle d’avoir été là pour le premier coup de pioche, et d’être avec vous, deux ans jour pour jour, pour le premier coup de gong.

Un sanctuaire de paille, de liège
et de matériaux recyclés

Ce bâtiment a été conçu comme un prolongement de la nature environnante.

 

Les matériaux choisis sont naturels et biosourcés.

 

La paille qui garnit ses murs de liège et de bois est un déchet que l’on trouve en grande quantité en Normandie.
Les fondations sont isolées en verre recyclés
La toiture en journaux expirés
L’intérieur en lin et en jean recyclés (ceux collectés dans les container du coin de la rue, trop usées pour être à nouveau portés.)

Ni chauffage ni clim, Notre ryokan fait sa salutation au soleil

La présence conjuguée de ces matériaux offre une isolation quatre fois supérieure à un bâtiment neuf.


Pas de chauffage, pas de clim et donc aucune consommation d'énergie.
Son unique ressource est le soleil.

 

L’hiver, les 35m de long de la façade vitrée orientée au sud captent l’ensemble de ses rayons. Le sol brut et les murs enduits servent de batteries naturelles et restituent la chaleur emmagasinée tout le jour.

 

En été, l’avancée du toit pare les rayons du soleil dont la course est bien plus haute dans le ciel.

Une approche éco-logique de l’eau

“L’eau tombe du ciel
Et il paraît qu’en Normandie plus qu’ailleurs…
alors pourquoi ne pas l’utiliser ?”


Parce qu’il parait aujourd’hui aberrant d’uriner dans de l’eau potable, un système alternatif a été pensé.
 

L’eau de pluie est récupérée par la large toiture. Elle est ensuite acheminée dans une grande cuve, capable de stocker trois mois de consommation.
Après avoir été filtrée, elle alimente la totalité des WC, les lave-linges, l’entretien et évidemment l’arrosage extérieur.

Une fois utilisée, l’eau rejoint une zone de traitement par les plantes, directement dans le jardin. Les matières organiques et les bactéries présentes sont digérées par les végétaux, qui laissent ensuite une eau propre, rendue à la nature ou alimentant le bassin.

Capture d’écran 2024-03-30 à 19.27.59.png

SEUL LE TRANSPORT N’EST PAS INCLUS. VOICI LES DEUX OPTIONS:

  • LE COVOIT AVEC LES AUTRES PARTICIPANTES

ON CRÉE UN GROUPE WHAT’S APP QUELQUES SEMAINES AVANT LA RETRAITEPOURL'ORGANISATION

C’EST SIMPLE.

  • LE TRAIN PUIS LE TAXI

LA GARE LA PLUS PROCHE EST «ÉVREUX - NORMANDIE».1H DEPUIS PARIS ST LAZARE.

Prix : entre 18€ et 40€ ALLER-RETOUR
(Notre conseil : prendre les billet au moins une semaine à l’avance)

IL VOUS RESTE ENSUITE 25 MINUTES DE TAXI AVEC NOTRE PARTENAIRE.


Prix : 50€ par voiture et par trajet.

EN VOUS REGROUPANT GRACE AU GROUPE WHATSAPP, VOUS POURREZ FACILEMENT DIVISEZ CE BUDGET.

Ecris-nous pour réserver ta place !

128 rue du bout londel
27110 Sainte-colombe-la-commanderie

06 29 90 48 93

  • Instagram
  • Instagram
  • Instagram

Merci pour votre envoi !

bottom of page