top of page
  • Alexia

Couscous de legumes du printemps (vegan đŸŒ±)

Pour une fois dans mon assiette on quitte un peu l'Inde pour aller vers le Maghreb. Je me faisais vraiment tout un plat du couscous (hihi) le sacralisant, en faisant un peu un mets cuisinable uniquement par des initiĂ©s ou des experts. Alors certes, peut-ĂȘtre que les puristes vont me tomber dessus, mais je prends mon courage Ă  deux mains et j'assume. J'ai fait un couscous vegan đŸ€·â€â™€ïž

Pour l'histoire je l'ai servi Ă  des fins connaisseurs (merci Ă  mes cobayes d'ailleurs si vous passez par lĂ ), ils sont encore en vie et on Ă©tĂ© conquit. Allez-y les yeux fermĂ©s quoi 😉



Petit descriptif Ayurvedique de ce délice de saveur et de couleur :


La semoule de blé (qu'on préfÚrera 1/2 complÚte pour plus de fibres et de nutriments) est trÚs nutritive, le blé est la céréale la plus tonifiante.


Elle favorise la croissance des tissus et fournit de l'Ă©nergie. Elle diminue Vata et Pitta mais peut augmenter Kapha.



Si vous ĂȘtes intolĂ©rant il existe des variantes sans gluten, comme la semoule de sarrasin ou de lentilles.


Les pois chiches sont Ă©galement trĂšs tonifiants, sont une bonne source de protĂ©ine vĂ©gĂ©tale, de fibre et de fer, et enfin alimentent et augmentent nos tissus plus profonds tels que le tissu reproducteur. Ils diminuent Pitta mais peuvent ĂȘtre difficile Ă  digĂ©rer (surtout pour les typa Vata).


Je vous conseille d'en retirer la peau pour en faciliter la digestion et éviter la sensation astringente en bouche et dans la gorge à la dégustation (c'est un peu fastidieux mais ça vaut le coup).



Les saucisses de seitan sont une option pour ajouter un peu de protĂ©ine. Je pense qu'un couscous de lĂ©gumes peut aisĂ©ment se passer d'un "substitut de viande". NĂ©anmoins chez moi le frigo en Ă©tant toujours plein (j'ai deux colocs presque bodybuilders qui en mange Ă  longueur de journĂ©e), je me suis dit que ce plat Ă©tait idĂ©al pour nos petites saucisses vĂ©gĂ©tales. Je vous conseille particuliĂšrement les "vĂ©gĂ© orientales" de la marque Wheaty - je n'ai pas d'action chez eux mais leur composition est trĂšs clean pour un aliment transformĂ©, attention en revanche ça pique đŸ”„



Les lĂ©gumes, ici j'ai pris ceux qui me faisaient de l'Ɠil chez le primeur, mais libre Ă  vous d'en prendre d'autres tant qu'ils sont frais et de saison. On ne le rĂ©pĂštera jamais assez, selon l'ayurveda la façon dont vos aliments sont cultivĂ©s est aussi importante que la façon dont vous les cuisinez. Pour bĂ©nĂ©ficier d'un maximum de prana (d'Ă©nergie) Ă©vitez le surgelĂ© et prenez ce temps et ce soin de choisir avec conscience vos produits.


Chaque variété de légumes a un effet d'augmentation ou de diminution des doshas dans le corps. Voici un détail de ceux que j'ai choisis.


✀ Carotte: ↓VK ↑P ✀ Courgettes: ↓P ↑VK ✀ Patate douce: ↓V ↑PK ✀ Navet: ↓VK ↑P ✀ Oignon: ↓VK ↑P ✀ Tomate: ↓V ↑P ✀ Persil: ↓VK ↑P


Enfin, les épices ! En Ayurveda on utilise beaucoup d'épices (attention "épicé" ne veut pas forcément dire "piquant") car elles sont un excellent allié de la digestion. Certaines épices soutiennent le feu digestif et permettent d'éviter les indigestions types ballonnement, remontée acide etc..


Ma mĂšre (championne de couscous) dit toujours qu'il y a autant de recette de couscous que de personne qui cuisine le couscous. Et mĂȘme si je suppose que les Ă©pices se choisissent Ă  l'apprĂ©ciation de chacun, il y en a bien une qui se dĂ©marque et semble ĂȘtre la star de ce plat : le ras el hanout ! Le ras el hanout se trouve ĂȘtre en rĂ©alitĂ© un mĂ©lange d'Ă©pices, voici la composition de celui que j'ai utilisĂ© : curcuma, cannelle, fenouil, girofle, muscade, poivre noir, gingembre, laurier, piment. Auquel j'ai ajoutĂ© des graine de cumin et de coriandre, du cumin et de la coriandre en poudre (jamais trop de cumin et de coriandre), du paprika fumĂ© et de l'ail en poudre.


Ici on se trouve en présence de la combinaison CCF (cumin, coriandre, fenouil), la meilleure combinaison d'épice pour bien digérer.


Ensemble elles ont une excellente action stimulante pour Agni (le feu digestif) et permettent d'Ă©quilibrer les trois doshas.


Vous pouvez l'incorporer dans n'importe quel plat, ou la boire en infusion digestive.




TrĂȘve de blabla passons a la recette. Peut-ĂȘtre remarquerez-vous qu'il n'y a pas de raisin sec ici. J'ai voulu faire un couscous inclusif que tout le monde aime, et beaucoup de gens autour de moi qui n'aiment pas les raisins secs ! Libre Ă  vous d'en ajouter bien sur si le gout vous en dit.



N'hésitez pas à me dire en commentaire si vous l'avez fait, s'il vous a plu ou toute autre remarque. Je suis toujours curieuse de vos retours et vos avis !

Vous pouvez suivre toutes mes aventures Yogique, Ayurvedique et gustative sur instagram @alexiaw_yoga et enfin ĂȘtre tenu informĂ© de mes actualitĂ©s en exclusivitĂ© en vous abonnant Ă  ma newsletter.




A trĂšs vite , et bon app'

😘😘😘

134 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page